30.05.06

1. C'est dur d'être jeune

1a_arriver1

Jehanne n'était jamais allée en ville. Heureusement la voiture était dotée d'une boîte de de vitesses automatique et son expérience des jeux vidéo lui tint lieu de leçons de conduite. Elle lut : Connectisims et décida qu'elle était arrivée. S'il y avait un endroit où elle risquait de rencontrer des gens de son âge, c'était bien au cybercafé.

2adraguer

Elle ne pensait qu'à trouver l'âme soeur, qui accepterait d'échanger avec elle le premier baiser, mais se sentait un peu gourde. Et si on se rendait compte qu'elle manquait d'expérience ? Et si elle trouvait ça dégoûtant ? Et si les garçons ne voulaient pas d'elle ? Malgré sa sortie à son père, elle n'était pas rassurée.

3aentremetteuse

- La bonne aventure, mademoiselle ? Jehanne sursauta au son de la voix de l'entremetteuse
- Donnez-moi votre main, dit la vieille en la saisissant d'autorité. Oh, que je vois là une belle ligne de coeur. Longue, profonde, bien tracée... et... ha-ha ! Je vois beaucoup de coeurs accrochés à cette ligne là
- Ca veut dire quoi ? demanda Jehanne au comble de l'excitation.

4a_interroger

- Ah, ça, ma petite, si tu veux en savoir plus, il faut que j'interroge ma boule. Et ma boule, elle ne me parle que si je suis de bonne humeur. Et pour me mettre de bonne humeur, rien de tel qu'un paquet de simflouzes.

5a_payer

Jehanne lui tendit un billet de 200 $
- Le premier amour sera le bon, prédit la vieille. Choisis-le bien. Mais si tu as peur de te tromper, donne-moi beaucoup, beaucoup d'argent. Si tu me donnes assez d'argent, je peux même t'offrir le prince charmant sur un plateau

- Oh-oui, oh-oui ! S’enflamma Jehanne, tenez : 3 000 $ toutes les économies que j'ai amassées en effeuillant les arbres à sous. Ca sera assez ?
- J'ai vu mieux, mais j'ai vu pire. A l'impossible nul n'est tenu, mais je vais faire pour le mieux : Abracadabra, prince charmant apparaissez !
Le temps qu'elle se retourne pour voir la tête du prince charmant, la vieille avait pris ses jambes à son cou et sur la place déserte, Jehanne entendit une voix qui disait
- Heu, ben, c'est pas pour dire, mais j'ai vu mieux comme rendez-vous.
Jehanne n'avait même pas vu la couleur du prince charmant.

6a_portable

Ayant le sentiment d'avoir été arnaquée, elle Jehanne entra au cybercafé. Il lui restait tout de même de quoi acheter un téléphone portable et elle se l'offrit comme cadeau d'anniversaire. Avec son père qui passait sa vie à caqueter avec ses poules, valait mieux prendre ses précautions.

7a_repere

Elle avait repéré en entrant un jeune vendeur qui semblait à peu près de son âge. Pour l'aborder, elle acheta une revue et en profita pour l'étudier, mine de rien : blond, (bof-bof), propre sur lui... un peu trop propre, j'aime mieux qu'ils soient un peu crados, je supporte pas les maniaques. Oh et puis, ce tablier. Ce tablier, mais c'est l'horreur ! Faudrait le voir en maillot de bain. Oui, en maillot, il serait pas mal.

8a_achat

8a_transport

A sa grande surprise, le garçon s'adressa à elle sur un ton familier
- Mais... je te connais !
- Tu me connais ? Elle avait beau fouiller dans sa mémoire... Tu dois te tromper, c'est la première fois que je sors en ville.
- Si-si, je t'assure, je te connais. Attends un peu... ça y est, j'y suis, le car de ramassage scolaire.Tu es la fille d'Aldon Juan !

9a_discute

Ca y est, la honte ! Elle était cataloguée : la fille du dragueur du quartier.
- Mon père et moi, ça fait deux, ok ? Ne t'imagine surtout pas...

10a_disques

- Mais je m'imagine rien du tout. Qu'est ce que tu veux que je m'imagine ? Je t'avais remarquée dans le car, ça ne va pas plus loin. Arrête de te jouer des films. T'es pas mon genre, de toutes façons.
Excuse-moi... comment déjà ?
- Georges

- Ben, Georges, excuse-moi, je suis un peu à cran ce soir. Si tu veux, pour me faire pardonner, je t'invite au resto après ton service.

- Un rendez-vous ? Non, je ne crois pas. Tu fais un peu trop gamine pour moi, si tu veux savoir. Un conseil, bébé, rentre chez toi, tes parents vont s'inquiéter. Le jour va bientôt se lever, c'est pas une heure pour traîner dans les rues à ton âge.

11_parc

- Nan, je rentrerai pas chez moi, fulminait Jehanne en écrasant la pédale d'accélérateur. Pour qui il se prend ce mec ? Il a quoi ? 17 ou 18 ans, pas plus, j'en ai quand même quinze, ça fait pas tant de différence. Il m'énerve à me traiter de bébé. Je suis assez grande pour savoir ce que j'ai à faire. Mais, là, par contre, il a pas tort, faudrait pas que maman s'inquiète. Je vais lui passer un coup de fil.
Elle gara la voiture et saisit son téléphone

- Allo, maman, tu t'inquiète pas, je reste encore un peu en ville et je rentre
- Sois raisonnable, Jehanne, n'oublie pas, tu as de l'école aujourd'hui. Tu es où, là ?

- Je sais pas trop. C'est une espèce de parc. Je vais pas y moisir de toute manière, j'avale un petit café et je rentre. Ne m'attends pas pour le petit déj.

12_copine

- Hep, Jehanne !

- Qu'est ce... oh, c'était Magali, une des filles de sa classe, pas une amie, même pas une copine, de celles qu'on remarquait à peine. Mais elle était métamorphosée. Elle aussi avait dû fêter son anniversaire.

- Wouah, Jehanne, ça te réussit de grandir, dis-donc. Les mecs n'ont plus qu'à bien se tenir.

13_copine

- Tu te moques de moi ? s'inquiéta Jehanne. Parce que s'il y en a une qui va faire un malheur, je crois que c'est toi. Qu'est ce que je donnerais pour avoir ton genre. Moi, je fais gamine, on me l'a déjà dit, tandis que toi...

14_folle

Magali se rengorgea

- Ouais, et puis, y a ton nez aussi. Mais faut pas désespérer, on fait des miracles aujourd'hui avec la chirurgie esthétique. Heureusement d'ailleurs, tout le monde n'a pas la chance d'avoir un physique parfait.
- Sale petite peste ! se dit Jehanne. Ainsi, elle ne l'avait appelée que pour mieux se faire mousser.

14_toilettes

Ah-mais, ça ne se passerait pas comme ça. La nature ne l'aimait pas, elle le lui rendrait bien. Elle entra dans les toilettes publique, sortit une trousse de maquillage, se tartina copieusement de fond de teint, charbonna ses yeux, ébouriffa ses cheveux et eut du mal à se reconnaître.
- Par-fait ! dit-elle. Il ne reste plus qu'à changer de fringues.

16_sortir

Quand elle ressortit des toilettes, elle rit sous cape en pensant à la tête de la petite peste lorsqu'elle la verrait ainsi transformée.

17_vengeance

- Jehanne, mais... qu'est ce que tu as fait à tes cheveux ? Et ce maquillage ? T'es pas folle ? On dirait une vieille de 20 ans ! 

Mais Jehanne était suffisamment psychologue pour déceler la jalousie sous les sarcasmes 
- J'ai fait la paix avec mon nez. C'est fou ce que le maquillage peut arranger les petits défauts. Hé, tu devrais essayer, des fois que ça planquerait la bêtise.

18_suivre

Plantant la fille médusée, elle s'éloigna en roulant des hanches recueillant sur son passage les regards lubriques des hommes qui auraient pu être son père, -voire son grand père. Direction le Central pour retaper sa garde-robe.

19_remy

Au Central, elle croisa ce petit frimeur de Remy Lendro qui faillit ne pas la reconnaître. Il semblait comme envoûté et elle se faisait un plaisir de le voir se mettre en quatre pour essayer de l'épater.

20_aline

Elle scruta le magasin pour voir si parmi les clients, il y en avait qui seraient dignes d'intérêt. Elle surprit à maintes reprises des regards appuyés détaillant son anatomie qui se détournaient sournoisement quand elle cherchait à les croiser. A chaque fois, elle croyait revoir son père à l'affut de la chair fraîche. Les hommes commençaient à la dégoûter.

Une fille s'adressa à elle
- Je peux te poser une question ? Comment on fait pour embrasser ?

- Comment on f... mais j'en sais rien ! Pourquoi tu me demandes ça ?
- T'en sais rien ? Ah-bon, excuse. Je pensais, belle comme tu l'es, que tu devais pas manquer d'expérience, mais si tu sais pas, tant pis.

21_rentrer

Jehanne la dévisagea. Une belle petite frimousse, un air candide, Aline était encore ce qu'il y avait de mieux dans cette salle.
- Faut pas te fier aux apparences, je suis aussi novice que toi, lui confia-t-elle. Et c'est pas aujourd'hui que ça changera, hélas. Elle désigna une montre imaginaire : l'heure tourne, faut que j'y aille. Si je rate l'école je vais me faire tuer. Heureuse de t'avoir rencontrée, Aline.
Bonus fille de séducteur : 5 pts

Posté par fonsine à 17:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur 1. C'est dur d'être jeune

    Jehanne entre dans la course.
    J'avais raison en disant qu'elle voulait dépasser son père.
    Et quelle métamorphose ! je lui conseille d'aller revoir le vendeur pour voir si il n'a pas changé d'avis.

    Posté par simsfolip, 30.05.06 à 19:41 | | Répondre
  • Elle est superbe cette Jehanne !

    Posté par AnneB, 30.05.06 à 20:55 | | Répondre
  • Elle y pense, SImsfolip, elle y pense...

    N'est ce pas, Anne ? c'est fou ce qu'un relookage devant le miroir peut vous changer son Sim

    Posté par fonsine, 31.05.06 à 10:29 | | Répondre
  • Elle est vraiment belle, je suis sûre qu'elle va faire un malheur... elle va rester aux mecs ou passera aussi aux filles?

    aline

    Posté par Aline, 31.05.06 à 15:43 | | Répondre
  • Qui vivra verra Aline. (Mais il ne faut pas être trop regardant sur les NPC ados, ils ne sont pas si nombreux).

    Posté par fonsine, 31.05.06 à 16:10 | | Répondre
  • Attention : il n'est pire ennemi qu'une femme qu'on a trahi à mon avis le score d'Aldon fera pale figure face à celui de sa fille...
    Vas y Jehanne, fonce, vole, cours et venge nous

    Posté par farfasims, 01.06.06 à 11:56 | | Répondre
Nouveau commentaire